La marque de cosmétique Dove, propriété du géant néerlandais Unilever, a présenté ses excuses et reconnu être «passée à côté» après avoir diffusé en ligne une publicité qui lui a valu de nombreuses accusations de racisme.

«Dans une image publiée cette semaine, nous sommes passés à côté en pensant représenter les femmes de couleur, et nous regrettons profondément le tort que cela a causé», a déclaré la marque dans un message posté sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.
La vidéo en question, une publicité d’une durée de trois secondes pour un savon liquide, montrait une femme noire enlever un tee-shirt pour laisser apparaitre une femme blanche, qui elle-même enlève son tee-shirt et laisse apparaître une troisième femme.

#BoycottDove

La vidéo, initialement diffusée sur la page Facebook de Dove aux États-Unis a été supprimée depuis. Mais des captures d’écrans montrant les deux premières femmes ont été largement partagées et dénoncées par les internautes à travers le monde. Et le hashtag #BoycottDove a largement été repris sur le réseau social ce 9 octobre. En parallèle, d’anciennes publicitées Dove qui avaient été taxées des mêmes relents racistes sont ressortis pour l’occasion… Le casier digital de Dove n’était pas vierge en la matière.

Pensez-vous cette publicité est -elle raciste?

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Resource Library

Become a better content marketer with our library of free content available for download.

Check it out